Rencontre avec Hakim Arezki

Un reportage de Catherine Cabrol